Comment préparer et transporter le biberon de bébé ?

La croissance de votre enfant repose principalement sur sa nutrition. Bien que le lait maternel soit l’aliment le plus naturel et le plus complet, le lait infantile en poudre le remplace très bien. Ce lait commercialisé répond à la tolérance et aux besoins nutritifs pour chaque stade du développement des tout-petits. Toutefois, les parents doivent respecter la démarche de préparation, pour assurer sa bonne santé. Voici quelques conseils pour préparer et transporter les biberons de bébé.

Les démarches à suivre pour préparer le biberon

Avant de se lancer dans la préparation de nourriture pour bébé, il est important de se laver les mains à l’eau savonneuse. Ensuite, nettoyez votre plan de travail. Il est maintenant temps de mélanger l’eau et la poudre. Vous devez suivre à la lettre le dosage indiqué sur l’emballage selon l’âge de votre enfant. En général, une dosette correspond à 30 ml d’eau. Lorsque vous ajoutez le lait en poudre, rasez bien la cuillère pour une mesure précise. Utilisez le dos d’un couteau propre au lieu de votre doigt. Avant de nourrir le bébé, secouez énergiquement le biberon jusqu’à obtenir du lait homogène, sans grumeaux.

Vous pouvez utiliser l’eau du robinet pour diluer la poudre de lait infantile. Cependant, l’eau filtrée ou adoucie ne convient pas. Vérifiez alors que votre réseau d’irrigation respecte les normes d’hygiène. Vous pouvez vous renseigner sur la qualité de votre eau sur le site www.eaupotable.sante.gouv, auprès de la Mairie, ou de l’Agence Régionale de la santé de votre ville. Utilisez uniquement l’eau froide du robinet. Assurez-vous de détartrer de façon régulière le diffuseur afin d’éviter que l’eau ne soit infectée par les bactéries et autres éléments pouvant être toxique à votre enfant.

Est-ce qu’on peut transporter le lait en biberon ?

Les puériculteurs préconisent la nutrition au lait fraichement préparé. Il doit être consommé dans l’heure de la préparation. Vous ne pouvez donc pas le préparer à l’avance si vous deviez vous déplacer avec votre enfant. L’idéal serait de ramener séparément le lait en poudre et l’eau en bouteille pour les mélanger à l’heure du repas.

Vous avez le choix entre l’eau de source et l’eau minérale. Par contre, vérifiez l’inscription « convient pour la préparation des aliments des nourrissons » sur l’étiquetage. Après l’ouverture de la bouteille, vous ne pouvez plus la donner au bébé au-delà de 24 h. Une fois ce délai dépassé, le biberon pourrait présenter des risques d’intoxication pour votre bambin.

Comment nettoyer le biberon du bébé ?

À l’acquisition de votre biberon, il est primordial de le laver avant sa première utilisation. Prenez de l’eau chaude pour vous débarrasser de toutes les bactéries risquant de contaminer le lait. Versez-le dans une bassine propre. Ajoutez un peu de liquide vaisselle pour optimiser la stérilisation. Mettez-y la bouteille, ainsi que la tétine et tous leurs composants. Rincez abondamment à l’eau chaude et claire. Enfin, retournez-les sur un torchon propre pour les faire sécher. Ne les essuyez surtout pas au risque de transmettre des germes.

Pour les biberons déjà utilisés, les étapes suivantes sont très importantes afin de préserver l’hygiène. Pour commencer, videz la bouteille. Notez que vous ne pourriez plus resservir votre enfant avec le lait restant. Nettoyez le biberon et ses accessoires avec toujours de l’eau chaude et du liquide vaisselle. Munissez-vous d’un goupillon pour frotter l’intérieur de la bouteille. Utilisez une brosse peut bien atteindre le fond. Rincez abondamment à l’eau chaude et faites sécher à l’air libre.

Il est nécessaire de stériliser le biberon au moins une fois par jour. Il existe des appareils qui permettent de stériliser à froid. Par contre, il est préférable de le faire bouillir dans de l’eau car la chaleur garantit mieux la destruction des bactéries.

Photos : nactalia.com ; destinationsante.com ; biberon.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *