Quelle eau choisir pour la préparation des biberons ?

S’il est allaité au sein, votre enfant n’aura pas besoin d’eau durant ses premiers mois. La constitution du lait maternel est amplement suffisante pour approvisionner son corps et s’assurer qu’il soit parfaitement hydraté. Si vous avez opté pour le lait infantile industriel par contre, il faudra faire attention au type de liquide utilisé pour la préparation de vos biberons.

En effet, ce ne sont pas toutes les eaux qui conviennent à la croissance et au bien-être de votre bambin. Alors comment choisir ? Suivez nos conseils pour préparer votre biberon avec de l’eau adaptée !

L’eau pour biberons idéale pour bébé

L’eau de bébé qui aide à diluer le lait infantile doit porter l’indication « convient à l’alimentation des nourrissons ». Mais pas que ! Elle doit également être légèrement minéralisée, c’est-à-dire que son étiquette doit afficher une concentration en résidus secs inférieure à 500 mg/l. Ces eaux sont presque exemptes de nitrates. Ce sont des constituants présents dans l’eau du robinet à des taux très variés en fonction des villes et des régions. Les nitrates sont spécifiquement néfastes pour l’organe de votre enfant.

Avant ses 6 mois, le système digestif de votre enfant privilégie la métamorphose des nitrates en nitrites. Ceux-ci sont des toxiques de l’hémoglobine qui freinent les cas de transfert de l’oxygène à travers les globules rouges. C’est la raison pour laquelle les pédiatres préconisent l’usage de l’eau comportant moins de 15 mg de nitrates par litre. Au-delà de cet âge , votre bébé passera à une nutrition hétérogène et diversifiée aussi l’eau du robinet pourra être utilisée pour la préparation de ses biberons. Il faudra toutefois respecter la condition que sa concentration en nitrates soit faible, qu’elle soit riche en sodium. Pour cette catégorie d’âge, le taux de nitrates accepté est de 50 mg/litre.

Astuce de pro : lorsque vous utilisez l’eau du robinet pour le bébé, veillez toujours à la laisser couler un peu avant de la recueillir et se limiter à l’eau froide. Cela permet d’éviter le plomb et les microbes.

Comment bien préparer un biberon ?

Pour bien préparer un biberon, vous devez :

utiliser de l’eau légèrement minéralisée : soit de l’eau embouteillée, mais vérifiez sur l’autocollant qu’elle correspond aux bébés. Soit l’eau du robinet, mais informez-vous auprès de la mairie pour savoir si sa qualité le permet.

● Versez une dosette rase de lait infantile en poudre dans 30ml d’eau, puis remuez bien. Veillez à ce que cette proportion soit bien respectée.

● Vérifiez toujours que le lait ne soit pas trop chaud avant de le donner à votre enfant en versant quelques gouttes sur votre poignet. Pour cela, vous pouvez le faire chauffer ou le proposer à température ambiante.

Les eaux à éviter absolument pour la préparation du biberon

N’utilisez jamais l’eau d’un robinet muni d’un filtre ou d’un adoucisseur pour un bébé de 0 à 6 mois. Si ces derniers permettent de réduire les problèmes de tartre, ils n’auront aucun impact sur les bactéries, les pesticides ou les nitrates. Par ailleurs, les adoucisseurs excluent une partie du magnésium et du calcium indispensables pour l’organe de l’enfant et accroissent énormément la proportion de sodium. Cela peut être nocifs pour les bébés dont les reins ne sont pas assez puissants pour supprimer une quantité importante de sel.

Il en est de même pour l’eau trop édulcorée. Elle peut alors détériorer les canalisations et retenir des constituants métalliques comme le plomb par exemple. Certains sont spécialement toxiques pour la santé de votre nourrisson et la vôtre. Concernant l’usage de filtres au charbon censés favoriser le goût de l’eau en conservant le chlore, ils sont aussi souvent imbibés d’argent métallique. Celui-ci est réputé pour ses fonctionnalités bactéricides mais n’est pas adéquat pour votre nourrisson.

Illustrations : geeketbio.com ; neufmois.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *