Recommandations pour préparer un biberon instantané

Les meilleures recommandations pour préparer un biberon en toute sécurité

Les règles à respecter durant la préparation et de l’usage du biberon sont nombreuses. Elles sont instaurées afin d’éviter diverses formes de contaminations néfaste à la santé de bébé. Quelle eau utiliser ? Quelles précautions prendre ? Quelle est la bonne température pour un biberon ?

Les idées reçues ne sont pas toutes véridiques. Vous êtes en quête de conseil pour mieux préparer le biberon de votre enfant ? Voici quelques astuces à ne pas négliger, pour vous, jeune parent ou chargé de garde d’un bambin.

Quelle eau choisir pour préparer un biberon ?

Sous certaines conditions, l’ eau du robinet peut être utilisée pour la préparation du lait infantile. Il faudra vous assurer que la composition minérale est conforme aux critères qualité des eaux en bouteille réservés à la consommation des bébés. La teneur en plomb doit être inférieure à 10µg/L, tandis que la concentration en nitrate est de 10mg/l.

Vous pourriez uniquement utiliser de l’eau froide puisqu’au-delà de 25°C, l’eau risque d’être davantage bourrée de sels minéraux et de micro-organismes. N’hésitez pas à demander les analyses physico-chimiques auprès du distributeur. Sinon, vous pourriez les consulter via le lien : social-sante.gouv.fr Evitez d’utiliser des eaux filtrées (carafe, filtres sur réseau) puisque leur charge microbienne peut être très importante.

En revanche, le recueil d’eau par le biais d’un osmoseur relié à une lampe UV permet de préparer un biberon sans contamination microbienne et/ou chimique. Il s’agit d’un très bon substitut aux eaux embouteillées. Si la compatibilité de l’eau du réseau public n’est pas assurée, pensez à utiliser l’eau en bouteille légèrement minéralisée, appropriée aux bébés.

Biberon : les conditions d’hygiène

nettoyer ses biberons à l'avance

Ci-après quelques conseils d’hygiène pour la préparation du biberon :

● Assurez-vous que le plan de travail, la boîte de lait ou la bouteille, ainsi que tous les autres équipements soient propres.

● Vérifiez les dates limite d’utilisation

● Nettoyez bien toute boîte de lait avec une serviette imbibée d’une solution détergente

● Placez la charlotte

● Lavez-vous les mains

● Préparer tout l’équipement requis à l’avance

● Préparer le biberon en tenant compte de la notice d’utilisation (prêt à l’usage, poudre)

● Il est inutile de chauffer l’eau pour la préparation des biberons si votre bébé va prendre son biberon tout de suite après la préparation.

Conseils de pro pour préparer correctement un biberon !

● Biberon : micro-ondes censuré !

Si le biberon est consommé dans un délai de moins d’une heure, vous pouvez le conserver à température ambiante, à l’abri de toute source de chaleur et du soleil. Dans le cas où il est consommé au-delà de ce délai, vous devez e conserver au réfrigérateur, à une température inférieure ou égale à 4°C. Pour la remise en température du biberon, vous pouvez utiliser un chauffe-biberon ou le mettre en bain-marie.

Par contre, l’utilisation du four à micro-ondes est absolument interdite ! Le risque de brûlure est trop important en raison de l’hétérogénéité de la température. De plus, la valeur nutritive du lait est réduite en cas d’exposition à une température extrême. Il s’agit de la dénaturation des protéines et de la dégradation des vitamines.

● Biberon : à boire dans les 30 minutes une fois réchauffé

Une fois que le biberon est réchauffé, il faut le secouer pour vérifier sa température et l’homogénéiser. Celui-ci doit être consommé 30 minutes après la préparation, ensuite, le reste sera jeté. L’entretien du chauffe-biberon doit suivre un processus particulier pour assurer sa propreté. En effet, après chaque utilisation, il doit être vidé, séché et nettoyé au quotidien. N’oubliez pas de le détartrer juste avec du vinaigre blanc de manière régulière.

Illustrations : marchepourlessciences.fr ; sudouest.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *